Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 09:48

Vendredi 21 Février

Mildiou L'enfant du champs de patates

mildiou 3

C’est l’histoire d’un enfant et de sa place de deuxième dans la fratrie. Né après son frère, Mildiou trouve qu’on ne lui passe rien, qu’il n’est pas écouté, et qu’au fond il compte pour du beurre. Un jour de gros chagrin, il espère en secret que son frère meure, enfin un petit peu.

Son vœu se réalisera. Nino, le grand frère disparaît. Pour Mildiou, les conséquences seront très inattendues. Et quand ce grand frère revient à la maison, Mildiou ne comprend pas pourquoi ses parents lui font une fête. Plein de colère, Mildiou fera tout pour qu’on le voie enfin, et, en montant dans l’arbre au milieu de la ferme, il tombe et perd connaissance.

 

Ce jour-là, Mildiou fera un voyage inoubliable au plus lointain de la création du monde. Dans sa quête intérieure et pleine de surprises, il aura toujours à ses côtés, le vieux chien Zapi. C’est lui qui l’aidera à traverser les épreuves qui font grandir tout au long de notre vie.

20h30 - Eldorado - Salle Pierre Berger - St Pierre d’Oléron

Billetterie à l’office de tourisme de St-Pierre : 05 46 47 11 39  /  Tarifs 8 et 6€

midiou-2.jpg

 

Dans le cadre du projet de développement d’actions culturelles sur le Pays Marennes Oléron, soutenu par  la DRAC, le Conseil Régional Poitou Charentes et porté conjointement par le Pays Marennes Oléron et des diffuseurs du territoire, un travail va se mettre en place autour du spectacle de Gérard Potier « Mildiou, l’enfant du champ de patates ». Outre les deux représentations du spectacle, une série d’ateliers scolaires (2 classes de 6ème du collège du Château et trois classes d’écoles primaires : St Just Luzac, St Trojan et La Brée) des ateliers pour adultes, en collaboration avec « Mots en Fête », seront organisés sur le thème de la place des enfants dans la fratrie.


      

Gérard Potier

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 16:21

Après dix jours, la résidence d'écriture d'Olivier Hédin vient de prendre fin. Une première lecture publique, avec Jézabel Coguyec qui l'accompagne dans son travail, a permis de découvrir l'ébauche de son prochain spectacle "Crieurs".

 

residence-Olivier-002-copie-copie-1.jpg

 

Juste un petit extrait pour vous faire patienter jusqu'au 20 mars, date prévue de la sortie du spectacle :

Cette première fois-là, quand j’ai dû le faire, j’ai pas dormi de la nuit. Fallait que je crie à la sortie de la messe. Y’ avait personne, ils étaient tous à l’intérieur. Moi la messe j’y allais pas. Alors je suis grimpé sur la pierre babillarde. J’ai senti la force rentrer en moi. Les gens sont sortis. Ça parlait ça m’écoutait pas. Je savais pas comment fallait commencer. Alors j’ai crié « Taisez-vous, taisez-vous ». Et ils se sont tus. Ils m’ont tous écouté. J’ai dit « avis à la population ». Voilà.

 

residence-Olivier-006-copie.jpg

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 14:46

 

 

 

tract Hédin recto copie

 

tract Hédin verso copie

Partager cet article

Repost0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 10:14

Jeudi 11 juillet / 21h00 / Citadelle du Château d’Oléron

 

Henri Gougaud

« Histoires d’amour »

 

Que valent la sagesse et la liberté, si le coeur bat dans le désert? Les vrais chemins sont ceux du coeur, pas ceux du monde, et les contes connaissent par coeur, si j'ose dire, ces chemins-là.

Depuis la nuit des temps ils nous parlent d'amour, d'hommes et de femmes assoiffés l'un de l'autre, joueurs, désirants, éperdus, chiens et chats, émerveillés, bref inséparables.

Aimer. Qu'y a-t-il, au fond, de plus important ? What else ? Comme dirait l'autre. Vous faire entendre, tout au long d'une soirée de contes, la musique du coeur battant, voilà ce qui me plairait bien.  A bientôt ?

 

H.-GOUGAUD.jpeg

 

Figure importante dans le monde du conte, Henri Gougaud est à la fois homme de radio, chanteur, poète et romancier : il se caractérise lui-même comme un "couseur d'histoires". Après un passage remarqué dans la chanson et quelques romans, il devient le troubadour du conte. Il est également directeur de la revue La Grande Oreille et y rédige articles et contes inédits.

 Tarif : 15 , tarif réduit : 8 - Réservations : 05 46 47 60 51

Partager cet article

Repost0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 10:05

Jeudi 11 juillet / 18h30 / Citadelle du Château d’Oléron


Sophie ZINA-O

« Les passeurs de temps »

      Une pièce de théâtre? Plutôt une histoire sculptée, autour du motif de la barque du "Maître de Musique -Maître de Ballet". C'est que l'artiste sculpteur - conteur, associe étroitement le geste de donner vie à la matière de sa sculpture, à la parole qui vient habiter ses personnages. Elle nous mène alors aux rives du rêve.

Dans le temps théâtralisé des "Passeurs du Temps" Sophie ZINA-O nous transporte dans l'univers onirique de la terre, des mots, du souffle qui porte la vie et le "bruissement des ailes des oiseaux" transporte notre imaginaire. Ses sculptures l'accompagnent et deviennent ses partenaires. 

Sophie Zina'O

 

Tarif : 10 , tarif réduit : 8 - Réservations : 05 46 47 60 51

Passe deux spectacles :16 € 

Partager cet article

Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 15:51

 


Kalavrita des mille Antigone

Philippe Campiche : récit
Musiques originales de Maël Godinat jouées par 
Maël Godinat : Piano, clarinette basse, voix
Julie Campiche : Harpe, voix
Jacques Bouduban : Violoncelle, voix
René Trusses : Mise en scène, scénographie
Jean-Philippe Roy : Création lumières

Kalavrita-2.jpg


"Les femmes étaient enfermées dans l'église, avec les enfants et les vieux. Les hommes montaient le chemin, ce chemin fait maintenant de marches en pierre dorée. " Ces deux phrases extraites de l’œuvre de Charlotte Delbo donnent le ton du spectacle : il s’agit du massacre des hommes de tout un village durant la seconde guerre mondiale et de l'indicible douleur qu'il engendre. Mais dans son texte elle parle avant tout de la vie, des enfants qu'il faut nourrir, des bêtes à soigner, des morts à enterrer comme il se doit afin que les vivants puissent continuer leur chemin.

La forme générale du spectacle est simple : les musiques et voix s’écoutent en acoustique, le texte est dit sobrement, il n'y a que peu de décors.
Cet oratorio cherche l'émotion pure, la beauté, afin d'en faire une sorte de cérémonie pour exorciser le mal. La beauté pourrait-elle être un antidote à l'horreur ?

Un spectacle poignant et superbe

Kalavrita.jpg

Jeudi 30 mai - 21h00

citadelle du château d'Oléron

tarif 10€ - tarif réduit 8 €

renseignements : 06 07 01 04 40

 


 



 

Partager cet article

Repost0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 15:29

 

contes-Oleron-recto.JPG

 

 

contes-Oleron-verso.jpg

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 16:13

   La compagnie de la Trace et Contes en Oléron

ont le plaisir de vous convier à la première du spectacle

Là d’où vient la mer

 AFFICHEtrace internet

 

Là d'où vient la mer ça parle d’huîtres et d’ostréiculteurs, ça parle de Louise qui a pris l’habitude de lire face à la mer, ça parle de vagues de marais et d’écluses. Mais ça parle aussi d’Aphrodite, de Gaïa la Terre et de « questions pour un champion »…ça dit surtout pourquoi, lorsque l’on colle un coquillage à son oreille, on entend la mer.

 

rose3 copie

Cette création, née du travail en résidence de Michèle Bouhet et Jean Louis Compagnon, nourrie des rencontres et des liens tissés avec les oléronais, sera présentée :

 

Vendredi 9 novembre 2012

à 20h30, salle de l’arsenal,

citadelle du Château d’Oléron

 

renseignements, informtions : 06 07 01 04 40

réservations : 05 46 47 60 51

tarif : 10€    Tarif réduit : 5€


Partager cet article

Repost0
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 15:54

 

devantprint (1) copie

 

Les « Malles de Mer » sont une installation plastique qui a été présentée en juin dernier à la mairie du Château d’Oléron. Elles sont l’œuvre de quatre artistes : Dries Meddens : photographe, Mélanie Montaubin : plasticienne, Thomas Sillard : créateur son.

 

              P1070487-copie-1.JPG               malles-de-mer-musee-journees-patrimoine-2012---4---1-.JPG


Ce travail,  conçu dans le cadre de la résidence d’artiste organisée par Contes en Oléron et la Compagnie de la Trace, accompagne la création du spectacle de Michèle Bouhet et Jean Louis Compagnon prévue pour novembre prochain. Elles permettront surtout de garder des traces des rencontres et des liens tissés avec les Oléronais et de porter témoignage du regard qu’ils portent sur leur territoire.

 

malles de mer musée journées patrimoine 2012 (2) (1)


Réalisées sur le principe des malles pédagogiques elles rendent le spectateur acteur de sa découverte. Déjà exposées à la citadelle du Château d’Oléron et au musée de l’Île elles seront  nouveaux présentées dans de multiples endroit tout au long de l’année à venir.

 


Partager cet article

Repost0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 08:21

du 23 au 25 juillet, citadelle du Château d’Oléron

Trois jours de contes pour les enfants, petits et grands…. et leurs parents, s’ils sont sages,

pourront les accompagner.

 

Michèle Nguyen : « VY » / 6-12 ans / lundi 23 juillet  / 21h00

20120202 vy de michele nguyen

 Dans le spectacle VY, Michèle Nguyen ouvre grand le livre du passé et interprète, on ne peut plus librement, son enfance bercée par la féroce présence de sa grand- mère. Elle nous parle de sa maladresse, de son besoin de silence, de sa passion des mots, de son secret amour qui la mènera vers ses origines. Vers la paix aussi.

Une marionnette l'accompagne silencieusement dans ce voyage souterrain. Elle est tout autant la fragilité de l'enfance qu'un rien pourrait casser que le vieil enfant qui résiste en nous, tyrannise et tire les ficelles pour ne pas grandir.

«Le texte de ce spectacle je le conçois comme une partition La partition d’un moment de

ma vie: mon enfance. Celle-ci est tout autant le thème avec lequel je m’amuse, que l’instrument

dont je joue, le silence qui s’impose, la corde qui vibre, l’oreille qui accorde son temps.»

Vy a reçu le Molière 2011 dans la catégorie spectacle jeune public.

 

Agnés Hollard « rencontre » / adultes / mardi 24 juillet / 21h00

Agnès Hollard

 Les mille et une façons de raconter des histoires aux tout-petits avec Agnès Hollard à destination des parents de tous petits et des professionnels de la petite enfance.

« A l'aide de nombreux exemples, nous allons cheminer dans le répertoire de la tradition orale enfantine, à la découverte des jeux, chansons, comptines, récits qui transmettent aux enfants la saveur des mots et les font entrer progressivement dans l'imaginaire ». 


 Agnés Hollard « Café biberon » / 0-3 ans / Mercredi 25 juillet / 10h00

Agnes Hollard 2

Le rendez vous est à la médiathèque de St Pierre d’Oléron.

 Agnès Hollard, conteuse, collecte et transmet depuis de nombreuses années le patrimoine oral de l’enfance.

Dans ses « cafés biberons », elle propose de partager avec les parents, les professionnels et les bébés, les trésors de son répertoire : chants, jeux, rythmes, histoires courtes, adaptés à leur âge.

Un moment convivial autour de la saveur des mots, de la transmission du langage et de la poésie simple du quotidien.

 

Mélancolie Motte « Manukuluk » /  à partir de 8 ans / mercredi 25 juillet / 11h00

Mélancolie

 Dans le Grand Nord, à l’intérieur d’une maison d’hiver, un bébé pleure…il vient de naître et réclame un prénom. Sur la banquise, au même moment, une femelle ourse rugit de toutes ses forces. Le jeune père sourit…

-" Tu as entendu ? Notre enfant est né sous le signe de l'ours ! Voilà comment nous pourrions l'appeler: Nanukuluk; petit ours! Qu'en penses-tu?"

- "Je ne sais pas. Ce cri n'était pas un cri de combat. C’était un cri de détresse..."

- "C'est parce que l’ours a peur, il sait que notre fils sera un grand chasseur!"

Le bébé s'arrête alors de pleurer. Cela veut dire, pour les Inuits, que le prénom lui plaît. La maman sourit et dit oui... Mais dehors, l’ourse a repéré l’odeur du bébé. Elle attend l’enfant…

La belle histoire sauvage d'un enfant déchiré entre le monde animal et le monde humain. Est-il un ours? Est-il un homme? Nanukuluk cherche à trouver la liberté d'être ce qu'il est...

 

Myriam Pellicane : « Hyène »  / à partir de 15 ans / mercredi 25 juillet / 22h30

Myriam-Pellicane-55-copie.jpg

 A travers les histoires de Leonora Carrington et le costume masque de Malika Mihoubi, la Pellicane revient chasser dans la réalité trouble et luxuriante de son adolescence.

« Hyène » est une intrusion au milieu d’un plat de petits fours, un voyage juteux à travers les passions dangereuses où se mélangent humour, poésie et animalité gothique. Dans ce rituel intime, le monde y apparaît avec une précision hallucinée, il dissimule très mal l’odeur sauvage sous l’ammoniaque : magie animale, magie noire, l'ex-punk se décale pour mieux voir. Elle suit à la trace la Hyène aux milles visages pour pratiquer l'outrage et le rêve orfèvre chez les Aristos-rebelles de tous poils.

Ça parle des êtres humains, ça met le doigt sur leurs peurs, leur conformisme, leur sentiment de supériorité, leurs afflictions, ça donne envie d’être libre.


Les spectacles sont au tarif unique de 5 euros.

Tarifs de groupe possible (renseignements 06 07 01 04 40)

La rencontre avec Agnès Holloard et le café biberon sont gratuits.

Renseignements / Réservations : 05 46 47 60 51

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Contes en Oléron
  • : L'association Contes en Oléron travaille à la promotion du Conte et des Arts de la Parole
  • Contact

Recherche

Pages